Connaissez vous le batch cooking ?

Cuisiner vite

Derrière ce terme à consonnance anglophone, se cache un phénomène récent d’organisation alimentaire 
Il s’agit en fait de préparer ses repas à l’avance en un temps record pour plusieurs jours de suite.

  • planification des menus à l’avance et donc meilleur équilibre alimentaire 
  • meilleure organisation et gain de temps 
  • économies notoires (fini les repas achetés à l’extérieur, gestion des courses optimisée) 
  • allègement de la charge mentale et réduction du « stress » lié à la préparation des repas 
  • diminution du gaspillage alimentaire
  • On définit un ou deux moments dans la semaine (par ex : dimanche et mercredi), à raison de 1h30 à 2h, pour préparer ses repas pour plusieurs jours.

    En amont, bien entendu, il est nécessaire de préparer ses menus et ses courses (que vous pouvez choisir de vous faire livrer pour gagner encore plus de temps).

    Côté organisation, en cuisine, on commence par les plats les plus longs à cuire (fricassée, ragout, tarte…) et pendant ce temps, on prépare les choses plus rapides (légumes, viandes ou poissons grillés, crème dessert…).

    Après cuisson, on répartit ses plats dans des contenants (en verre de préférence), on les identifie (jour, nom du plat) et on les stocke au réfrigérateur (à 3° idéalement pour une meilleure conservation). Certains plats se congèlent très bien (soupes, tartes…).

    Le jour J, on récupère son plat que l’on réchauffera au moment du repas (sur son lieu de travail, à la maison…). Si l’on doit emmener son repas au travail, on le glisse dans une petite glacière équipé de plaque eutectiques pour respecter la chaine du froid. Pour les préparations chaudes, il existe des récipients isothermes qui permettent de maintenir la préparation chaude.

    Pour les crudités, je conseille de les préparer au jour le jour ou bien pour 2 jours.

    De nombreux sites internet proposent des repas faciles et rapides à préparer.

    Manger mieux, c’est vivre mieux!